Loader Rijckaert
Menu

Une histoire d'amour...

Au commencement il y a la rencontre d'un belge, fou de vin et d'une région ; la Bourgogne. Jean Rijckaert débute son activité de producteur de vin en 1990 sur le Mâconnais ou il s'est établi. Les premières vignes seront achetées dans l'appellation Viré-Clessé. Elles représentent aujourd’hui 4 hectares.
L'amour du cépage chardonnay pousse Jean chez son voisin jurassien ou il acquière six hectares dans les terroirs racinaires d'Arbois et Côtes du Jura. Pour travailler au plus près de la vigne chaque cave est dans sa région: le Mâconnais est vinifié à Davayé. Le Jura, à Villette-les-Arbois, un village viticole adossé à la ville-capitale des vins du Jura.
La gamme est complétée par la vinification de raisins achetés « sur ceps » parmi lesquels les vins de Chablis et de Côte d'Or sont de dignes représentants. Ils seront travaillés intégralement au sein de la maison, de la récolte à la mise en bouteille, avec la même précision et le même soin que ceux apportés aux raisins du domaine.

Une histoire d'hommes...

C'est en 2013 que Jean rencontre son alter ego, Florent Rouve. Il sera son fils spirituel. Celui à qui il choisit de transmettre progressivement le flambeau de sa passion et les exigences de la vinification qui donnent ce caractère particulier aux vins Rijckaert : rendements restreints, vendanges manuelles, pressurages lents et modérés, levures indigènes, élevages longs… et quelques mystères!
Garant de l’esprit maison, Florent à su faire évoluer les vins vers plus de fraîcheur et de tension. Cette exigence passe aussi par un matériel adapté à la précision des vins et au respect des ressources naturelles. Ainsi un générateur de vapeur permet aujourd’hui de diminuer grandement les consommations d'eau liées aux nettoyages des plus de trois cents tonneaux.

Florent en quelques mots...

"Baigné dès mon plus jeune âge par les récits de prospection d’un père géologue, j'ai toujours eu à l’esprit d'exercer un métier en lien avec la nature. Baccalauréat en poche, je me lance dans une formation de technicien forestier. Ce sera ma première expérience de travail saisonnier à la vigne.
Je prolonge mes études par un diplôme d’ingénieur agricole à Dijon. Au fil de mes petits boulots en vigne, la passion de la vigne et du vin avait tellement gagné que je décide d’en faire mon métier. Je complète alors ma formation initiale par un diplôme d’œnologue, toujours à Dijon. Diverses expériences professionnelles finissent par me mener, en 2007 au poste de régisseur du Domaine des Poncétys, l'exploitation viticole du lycée de Mâcon-Davayé.
C’est au début des années 90 que je rencontre Jean Rijckaert. Intrigué par ce bonhomme menant des principes de vinification en adéquation avec ma philosophie, il est le premier vigneron à vinifier à la fois en Bourgogne, terre tutrice et foyer de mon apprentissage, et dans le Jura, ma terre de cœur.
Quand Jean décide de prendre sa retraite, en 2013, c’est avec beaucoup de joie, mais aussi de pression, que je rachète la structure et reprendre la destinée des vins Rijckaert. "

Découvrir en images

  • Rijckaert
  • Rijckaert
  • Rijckaert
  • Rijckaert
  • Rijckaert
Symbole Domaine Rijckaert